jeudi 22 octobre 2015

[Critique] Crimson Peak : du gothique grand public prétendument horrifique



Mes sorties se font rares ces derniers temps.... Malgré mon envie de légèreté, de simplicité voire d'esthétique minimaliste (tout en restant kawaii), j'en reviens souvent à un de mes premiers amours : le gothique et l'époque victorienne. Je ne me suis donc pas longtemps faite prier pour aller voir Crimson Peak, le nouveau film de Guillermo del Toro avec ses trois têtes d'affiche. 




En résumé : Edith Cushing (Mia Wasikowska), une jeune américaine pleine d'esprits, tombe amoureuse d'un mystérieux inconnu à l'accent so so british, Sir Thomas Sharpe (le beau Tom Hiddleston). Ils se marient et emménagent dans le manoir familial, en rase campagne anglaise au milieu des montagnes, où vit également l'étrange Lucille, la soeur du marié (Jessica Chastain). La romance se transforme alors en cauchemar pour la jeune mariée... Je ne vous en dit pas plus afin de ne pas vous spoiler. 




Le pitch, assez simple, a amené une intrigue tout aussi prévisible. Le film pêche par un scénario faiblard et des personnages presque fadasse. Ce que je reproche habituellement aux films d'horreur en somme. Sauf qu'il ne s'agit à proprement parler d'un film de ce genre. Entre les deux ou trois moments de sursauts fantasmagoriques et les belles scènes à regarder (il y en a), l'on se demande vraiment si l'on va vraiment avoir peur. Les fantômes ne font qu'apporter une touche fantastique à un thriller victorien. 




La déception passée, l'on se plaît à admirer les beaux costumes, les beaux décors, les belles scènes... Bon, ils m'ont eu à l'affiche ! La photographie du film est superbe. Cela me suffit presque. Je m'interroge quand même sur le parti pris d'une telle esthétique associé à une histoire qui me semble née du désir d'en faire malgré tout un film grand public pour Halloween. 




Pour quoi aller voir ce film ? Me demandez-vous. Malgré un bémol d'un point de vue scénaristique, le film n'en reste pas moins un bon divertissement agréable à regarder de surcroît. 

jeudi 8 octobre 2015

[Otome kei] Miss Patina ♥ London

Revenons à quelques premiers amours avec ce nouveau billet sous la catégorie "Otome Kei". Et un merci à Julie pour la découverte au passage. ;)




Miss Patina est une marque britannique très otome friendly puisqu'elle est orientée rétro remis au goût du jour. Son motto : des vêtements et accessoires d'inspiration vintage de bonne qualité. Les stylistes ont aussi le sens du détail mignon. Un beau concept qui ne pouvait que me plaire ! 

Au menu, l'on retrouve donc pas mal de robes, jupes et de blouses avec du tartan, des imprimés choupis à souhait, des cols avec le détail qui tue. Si vous aimez le tweed ou encore les chats, je vous invite vivement à jeter un oeil à leurs lookbooks

La marque compte une douzaine de revendeurs au Royaume-Uni et en Irlande et malheureusement aucune en France. Cependant leur boutique en ligne est très fournie ! Ce qui n'est pas forcément bon pour mon compte en banque car le taux euros/livres ne nous est pas particulièrement favorable ces derniers temps. Je pense toutefois me laisser tenter très prochainement...

En attendant, voici une sélection d'articles qui vous feront peut-être aussi de l'oeil :


De gauche à droite, de haut en bas :



De gauche à droite, de haut en bas :

♥ Liens utiles :
Le site Internet 
Le blog
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...